Medjugorje: 

la fête solennelle de Pâques      

                                Mgr Höser , l’Envoyé spécial du St Père à Medjugorje ,  pour  Pâques 2019,  a déclaré :

                                       «  Depuis deux mille ans, il n'y a pas de meilleure nouvelle que celle-ci: Jésus ressuscité, Fils de Dieu, nous cherche où nous sommes. Il n'a pas peur de s'approcher de nous, de nous toucher dans nos profondeurs et de nous emmener à la plénitude de la vie. Ce miracle a lieu chaque jour ici à Medjugorje. Nous revenons à la grâce de notre baptême et devenons capables de répandre la foi de l'Église et de marcher  le chemin de la sainteté et du salut »  .

                                        De plus , il a ajouté que Saint Jean-Paul II, en 2000, a présenté le premier dimanche après la Pâques comme le dimanche de la Divine Miséricorde, « le plus grand fruit de sa mort et de sa résurrection » 

                                  Que nous dit le catéchisme de l’Eglise catholique sur le Mystère Pascal ?

                              1163 " Notre Mère la sainte Église estime qu’il lui appartient de célébrer l’œuvre salvifique de son divin Époux par une commémoration sacrée, à jours fixes, tout au long de l’année. Chaque semaine, au jour qu’elle a appelé " Jour du Seigneur ", elle fait mémoire de la Résurrection du Seigneur, qu’elle célèbre encore une fois par an, en même temps que sa bienheureuse Passion, par la grande solennité de Pâques. Et elle déploie tout le Mystère du Christ pendant le cycle de l’année... Tout en célébrant ainsi les mystères de la rédemption, elle ouvre aux fidèles les richesses des vertus et des mérites de son Seigneur ; de la sorte, ces mystères sont en quelque manière rendus présents tout au long du temps, les fidèles sont mis en contact avec eux et remplis par la grâce du salut " (SC 102).

                            1164 Le peuple de Dieu, dès la loi mosaïque, a connu des fêtes fixes à partir de la Pâque, pour commémorer les actions étonnantes du Dieu Sauveur, lui en rendre grâces, en perpétuer le souvenir et apprendre aux nouvelles générations à y conformer leur conduite. Dans le temps de l’Église, situé entre la Pâque du Christ, déjà accomplie une fois pour toutes, et sa consommation dans le Royaume de Dieu, la liturgie célébrée à des jours fixes est toute empreinte de la Nouveauté du Mystère du Christ.

1165 Lorsque l’Église célèbre le mystère du Christ, il est un mot qui scande sa prière : Aujourd’hui ! , en écho à la prière que lui a apprise son Seigneur (cf. Mt 6, 11) et à l’appel de l’Esprit Saint (cf. He 3, 7 – 4, 11 ; Ps 95, 7). Cet " aujourd’hui " du Dieu vivant où l’homme est appelé à entrer est " l’Heure " de la Pâque de Jésus qui traverse et porte toute l’histoire :

 

                               La vie s’est étendue sur tous les êtres et tous sont remplis d’une large lumière ; l’Orient des orients envahit l’univers, et Celui qui était " avant l’étoile du matin " et avant les astres, immortel et immense, le grand Christ brille sur tous les êtres plus que le soleil. C’est pourquoi, pour nous qui croyons en lui, s’instaure un jour de lumière, long, éternel, qui ne s’éteint pas : la Pâque mystique (S. Hippolyte, pasch. 1-2).

Source CEC: www.vatican.va 

Bienvenue à tous ! 

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous