Lourdes : 25 février 

1858 

Neuvième apparition  

Lourdes : 25 février 1858 

Neuvième apparition . 

Jeudi 25 février 1858. Neuvième apparition.

Une veillée de prières.

La foule est accourue encore plus tôt ce matin là pou pouvoir voir le visage de Bernadette ou être près d’elle. La pluie ne les a pas arrêtés. Ils passent alors des heures en prière.

La découverte de la source.

 

La foule ne comprend pas ce que fait Bernadette. Lors de l’extase, ils voient bien ses lèvres remuer mais sans rien entendre. De plus, ce jour là, Bernadette, à genoux, semble chercher quelque chose sous la cavité de la grotte. Elle se courbe, elle cherche des yeux quelque chose, elle longe la paroi de la grotte puis s’arrête et soulève le sol boueux. Elle tente de rapprocher cette boue et ce liquide de ses lèvres pour en boire mais les rejette trois fois de suite. La quatrième fois, elle parvient à boire, non sans effort, ce liquide boueux. Elle puise à nouveau de cette eau et s’en barbouille le visage. Les gens autour d’elle sont consternés. N’est-elle pas en train de délirer ?

Bernadette mange de l’herbe.

Bernadette intrigue. N’est-elle pas en train de manger des feuilles d’herbes sauvages au fond de la cavité ? En effet, après avoir mangé quelques feuilles, elle s’en retourne à sa place initiale. Elle avait le visage barbouillé mais ses tantes ont vite essuyé son visage.

Bernadette essuie les remontrances.

L’extase de Bernadette est achevée. Elle explique à ses tantes qu’elle a fait ce qu’Aquéro lui a demandé. On pense que Bernadette s’est donnée en spectacle, qu’elle a fait un étrange manège en comparaison de son attitude sereine des jours précédents, elle, si tranquille, presque immobile, le visage pâle et lumineux à la fois. On la croit maintenant folle d’avoir fait des choses pareilles.

Les explications de Bernadette.

« Aquéro me dit d’aller boire et me laver à la fontaine. N’en voyant pas, j’allais boire au gave. Mais elle me fit signe avec le doigt d’aller sous le rocher. J’y fus, et j’y trouvai un peu d’eau comme de la boue, si peu qu’à peine si je pus en prendre au creux de la main. Trois fois, je la jetai, tellement elle était sale. A la quatrième fois, je pus. »

« Aquéro m’a dit de manger de cette herbe qui est là. »

« Aquéro me dit d’aller baiser la terre en pénitence pour les pécheurs. »

Bernadette devra ce jour là répondre à de multiples questions et on lui dira : « Bernadette, tu fais courir le monde ! » Bernadette répondra qu’elle ne demande à personne de venir à la Grotte mais qu’elle a promis à Aquéro d’y aller durant quinze jours.

Bienvenue à tous ! 

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous