Lourdes : 24 février 

1858 

Huitième apparition 

Mercredi 24 février 1858. Huitième apparition.

La foule est là.

De bon matin, Bernadette est encore toute étonnée de la foule présente : deux cent à trois cent personnes. Après avoir allumé son cierge et fait le signe de la Croix, Bernadette, à genoux, récite le chapelet. Vers la fin de la première dizaine, son visage change. Il est d’une lumineuse blancheur. Mais quelques instants après, Bernadette se lève et semble triste ; elle a les yeux remplis de larmes et semble chercher quelqu’un. Elle lève alors la tête vers la cavité extérieure et son sourire revient. Elle semble écouter et parler à une personne mais à nouveau personne ne peut entendre les paroles qu’elle prononce. Durant cette apparition, Bernadette ira ainsi de la cavité intérieure à la cavité extérieure, saluant, s’inclinant, faisant non et oui de la tête, écoutant profondément ce qui lui est dit. Elle s’incline aussi profondément à la grotte si bien que sa tante Lucile craint pour elle et s’en trouve elle-même à demi-évanouie tout en laissant échapper un cri. Cela ne plaît pas à Bernadette qui se retourne et lui en fait le reproche.  Mais lorsqu’elle regarde à nouveau vers la cavité de la Grotte, Aquéro n’est plus là. Le visage de Bernadette est un peu triste. Elle se relève et songe déjà à revenir le lendemain matin.

Sur le chemin du retour.

Bernadette est assaillie de questions car personne n’a entendu la conversation entre elle et la Belle Dame. Or, Bernadette est surprise. Elle ne comprend pas que personne ne l’ait entendu parler car certaines personnes étaient très près d’elle. On lui demande alors si la Dame parle en français ou en patois. Bernadette dit qu’elle ne connaît pas le français, que la Dame lui parle en patois et elle lui dit même vous.

La prière pour les pécheurs.

Bernadette est alors amenée à expliquer pourquoi elle a fait Oui et Non de la tête. Elle dit que la Dame a prononcé un mot nouveau : « Pénitence ! ». Elle a dit : « Priez Dieu pour la conversion des pécheurs. » Elle lui a aussi demandé de « monter à genoux et de baiser la terre en pénitence pour les pécheurs. » Bernadette avait alors acquiescé et la Dame lui avait demandé si cela l’ennuierait. Ella avait fait non de la tête.

 

Une ferveur croissante.

Dans Lourdes, cela intrigue. On n’entend pas les paroles prononcées par Bernadette et on se demande quel en est le sens. On se demande si des secrets sont confiés à Bernadette. Les curieux jasent mais les croyants tentent d’approfondir leur foi.

Bienvenue à tous ! 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .