Lourdes: 23 février 1858

Septième apparition   

Lourdes: 23 février 1858 

Septième apparition 

Mardi 23 février 1858 : 7ème apparition

 

Six heures du matin : l’apparition.

Vers six heures du matin, Bernadette est déjà très entourée lorsqu’elle reçoit l’apparition. Le changement sur son visage, cette joie qui peut s’y lire alors qu’elle contemple un point fixe font que le silence s’est fait autour d’elle. L’apparition s’est produite à la fin de la première dizaine récitée par Bernadette. Lors de l’appparition, elle sourit, elle salue, elle fait de grands signes de croix. Après le chapelet, les observateurs qui entourent Bernadette ont l’impression qu’une conversation a lieu entre elle et l’apparition. Cependant, les paroles de Bernadette ne sont pas audibles et parfois elle fait oui de la tête ou bien non. Parfois, elle est triste, parfois elle rit.

La simplicité de Bernadette subjugue !

Tous les mouvements de Bernadette restent naturels si bien que certaines personnes ont besoin de confirmation. S’agit-il bien de la Ste Vierge et Bernadette voit-elle vraiment quelque chose ? Eléonore Pérard est de celles-là. Elle se met à pincer Bernadette mais il n’y eut pas de réaction. Elle tire alors une épingle de son tablier et la lui enfonce dans l’épaule. Bernadette reste immobile. Eléonore est impressionnée et tombe alors dans le recueillement. Plus tard, Eléonore deviendra Sœur de St Vincent de Paul.

Le cierge de Bernadette

Une autre chose impressionne les observateurs. Le cierge que tenait Bernadette avait glissé et la flamme léchait un de ses doigts. Or, on remarque que le doigt de Bernadette ne souffre d’aucune brûlure bien que Bernadette soit restée à peu près une heure en extase. Il est à peu près sept heures lorsque Bernadette retrouve ses couleurs et s’empresse de rentrer chez elle, soucieuse de ne rien dévoiler de ce qui lui a été dit. On pense alors qu’un premier secret lui aurait été dévoilé.

Les convaincus et les sceptiques.

Bernadette n’a pas joué la comédie et les observateurs l’ont bien vu. Certains opposants sont maintenant prêts à témoigner en faveur de Bernadette et à affronter les plaisanteries acides qui n’ont pas cessé de fuser jusque-là. Mais il reste encore des sceptiques qui ne cessent d’interroger Bernadette, la poursuivant jusqu’au cachot où on lui pose mille questions. Cela attise leur curiosité et certains décident d’aller, le lendemain, voir par eux-mêmes à la Grotte.

Bienvenue à tous ! 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .