Lourdes : 21 février 

1858 

Sixième apparition 

 

Lourdes : 21 février 1858 

Sixième apparition 

Lourdes: sixième apparition

Dimanche  21 février 1858

L’extase silencieuse de Bernadette .

Bernadette est partie plus tôt à la grotte pour éviter la foule . C’est peine perdue. Il y a une centaine de personnes qui peuvent voir l’extase de Bernadette . Elle  est restée silencieuse mais son visage les a bouleversées  .Toutes reviennent heureuses au village .

La nouvelle fait boule de neige .

En redescendant vers le village, Bernadette comprend que la nouvelle a fait boule de neige . Cependant , tandis que des personnes sont émerveillées, d’autres restent sceptiques . A nouveau Bernadette attire la curiosité de nombreuses personnes qui la pressent de questions.

Le commissaire Jacomet interroge Bernadette.

Parmi les personnes tout à fait sceptiques , il y a le commissaire Jacomet . Il se trouve bien ennuyé d’entendre les  villageois  dire que Bernadette voit la Sainte Vierge . Il se doit de l’interroger . Il invite avec autorité Bernadette à le suivre . Etonnamment , Bernadette  est calme et rassure les personnes qui lui disent : « Il va te mettre en prison. » , ce à quoi Bernadette répond : «  Je n’ai pas peur. S’ils m’y mettent, ils m’en sortiront. »

La bienveillance feinte du commissaire Jacomet .

Le commissaire cherche à attirer la confiance de Bernadette et se fait souriant et bienveillant . Il lui fait confirmer qu’à Massabielle, elle y voit quelque chose de Beau . Bernadette acquiesce d’une voix forte . Il lui fait ensuite décliner son identité, son âge , lui demande si elle va au catéchisme et si elle a fait sa première communion . A la première question, Bernadette lui répond que oui, à la seconde elle lui répond que non .

La réserve naturelle de Bernadette .

Alors que le commissaire Jacomet dit à Bernadette : « Alors tu vois la Sainte Vierge ? » , celle-ci répondit : « je ne dis pas que j’ai vu la Sainte Vierge. » Elle répondit simplement que cela avait la forme d’une petite fille. Jacomet est embarrassé car c’est pourtant ce que l’on dit en ville. L’interrogatoire lui paraît plus compliqué que prévu car Bernadette n’est pas exaltée . Il procède alors autrement et refait avec elle la chronologie des évènements.

L’apparence physique de l’apparition.

Bernadette, quant à elle, n’est pas embarrassée pour dire qu’elle voit une personne réelle et vivante  qui sourit et lui parle . C’est alors que le commissaire l’interroge sur son apparence physique . Elle lui dit  que la dame a «  une robe blanche serrée par un ruban bleu, un voile blanc sur la tête et une rose jaune sur chaque pied … un chapelet à la main. »Elle rajoutera qu’elle voit un peu ses cheveux et qu’elle est très belle.

L’interdiction du commissaire .

C’en est trop pour le commissaire . Il dit à Bernadette que tout le monde rit d’elle, la pense folle et que dans son intérêt elle ne doit plus retourner à la grotte . Bernadette ne se laisse pas persuader : « J’ai promis d’y aller pendant quinze jours. » Le commissaire a pris des notes tandis que Bernadette parlait et tente de la confondre en changeant ses propos  mais Bernadette relève chaque erreur . Il en  devient de plus en plus irrité . Cela fait plus d’une heure que l’interrogatoire dure . Acculé, il menace de la mettre en prison. Bernadette ne bronche pas .

La colère de la foule .

Dehors, la rumeur monte. La foule se fait entendre : « Laissez-la sortir ! » On est allé chercher le père de Bernadette, François Soubirous. On lui dit que le commissaire n’a pas le droit d’interroger sa fille sans lui et on le pousse à entrer chez le commissaire  qui, de suite, lui reproche d’attirer les gens chez lui . Il lui dit même qu’il force sa fille à aller à la grotte . Le père de Bernadette s’en défend : 

«  Qu’on la force … mais on l’empêchait ! … » Alors le commissaire menace maintenant le père de le renvoyer en prison si lui-même n’interdit pas à sa fille de retourner à la grotte. Le père de Bernadette, lassé des questions des curieux lui répond que son ordre l’arrange plutôt et que sa fille n’ira plus à la grotte. Jacomet savoure son succès .

 Bernadette est libre .

Bernadette se retrouve dehors, toute étonnée . Elle plaisante même avec la foule . L’épreuve est terminée et elle se dit en  elle-même qu’un courage inconnu lui a été octroyé . Elle en est reconnaissante autant qu’émerveillée.  

Bienvenue à tous ! 

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .