L'apparition du 13 mai 1917 à Fatima  

L' apparition du 13 mai 1917 à Fatima .  

Première apparition de Notre-Dame à Fatima : 13 Mai 1917

Première apparition : dimanche 13 mai 1917.

Quelques mois après la dernière apparition de l’Ange, les trois pastoureaux, avant d’aller faire paître leurs brebis, en ce dimanche 13 mai 1917, participèrent à la Sainte Messe dans l’église paroissiale. Cette Messe était plus spécialement célébrée  pour les défunts. La Messe achevée, les enfants se rendirent chez eux afin de prendre les sacs contenant leurs repas puis ils se dirigèrent en dehors du hameau avec leurs brebis. Lucie, la plus âgée choisit de faire paître ses brebis sur un terrain appartenant à ses parents à la Cova da Iria qui signifie la tombe de Iria, en souvenir de sainte Iria (Irène) qui a préféré mourir que de perdre sa pureté. Les deux plus jeunes pastoureaux suivirent Lucie et le chemin fut assez long car la lande était parsemée de pierres et de genêts épineux. Tous les trois arrivèrent à la Cova da Iria un peu avant midi.

A la Cova da Iria

Après leur repas, ils récitèrent le chapelet puis décidèrent, en haut de la pente de la Cova da Iria, de construire, pour s’amuser, un petit mur autour d’un buisson. Soudain, ils virent un éclair mais ce qui les surprit, c’est qu’il n’y avait pas d’orage pour autant ni de pluie. Le ciel était bleu sans aucun nuage. L’atmosphère était chaude  et calme. Ils décidèrent cependant de rentrer à la maison.

Une Dame vêtue de blanc.

Les pastoureaux commencèrent à descendre la pente avec leurs brebis mais, arrivés à moitié de la pente, à la hauteur d’un grand chêne vert qui se trouvait là, ils virent un autre éclair puis une Dame toute vêtue de blanc environnée de lumière. Surpris par cette apparition, les enfants s’arrêtèrent à environ un mètre cinquante de la Dame.

 

 

Le dialogue entre la Dame vêtue de blanc et les pastoureaux.

Elle leur dit : «  N'ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal. »

 Lucie demanda : «  D'où venez-vous ? »

La Dame répondit : «  Je suis du Ciel. »

  Alors Lucie demanda : «  Et que voulez-vous de moi ? »

 La Dame lui dit : « Je suis venue vous demander de venir ici pendant six mois de suite, le 13, à cette même heure. Ensuite, je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Après je reviendrai encore ici une septième fois. »

« Et moi, est-ce que j'irai au Ciel aussi ?, dit Lucie.

« Oui, tu iras. »

«  Et Jacinthe ? »

« Aussi. »

«  Et François ? »

«  Aussi, mais il devra réciter beaucoup de chapelets. »

Lucie interrogea alors la Dame  au sujet de deux jeunes filles mortes depuis peu : Maria, 16 ans, fille de José das Neves, et Amélia, 19 ans, qui allaient chez elle apprendre à tisser :

«  Maria est-elle déjà au Ciel ? »

«  Oui, elle y est. »

«  Et Amélia ? »

« Elle sera au Purgatoire jusqu'à la fin du monde ».

« Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu'Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ? »

«  Oui, nous le voulons ».

« Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort. »

Tout en prononçant ces paroles, la Dame ouvrit les mains d’où se dégagea une lumière intense. Lucie expliqua plus tard ceci :

 

« cette lumière intense pénétra notre cœur jusqu'au plus profond de notre âme. Elle nous faisait nous voir nous-mêmes en Dieu, qui était la lumière, plus clairement que nous nous voyons dans le meilleur des miroirs ».

Les enfants s’agenouillèrent et récitèrent  intérieurement cette prière :

« Ô, Très Sainte Trinité, je Vous adore. Mon Dieu, mon Dieu, je Vous aime dans le Très Saint-Sacrement. »

Avant de partir, Notre-Dame ajouta :

« Récitez le chapelet tous les jours afin d'obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre. »

« Quand la guerre se terminera-t-elle ? »

«  Je ne peux le dire encore, tant que je ne t'ai pas dit aussi ce que je veux. »

Après ces paroles, elle s’éleva doucement dans le ciel, en direction du levant, avant de disparaître. La lumière semblait lui ouvrir un chemin.

Comme pour les apparitions de l’Ange, François vit la très sainte Vierge Marie mais n’entendit pas ses paroles. Jacinthe voyait et entendait tout mais n’a pas osé parler à Notre-Dame. Seule, Lucie dialogua avec la Dame. L’apparition dura environ dix minutes.

Bienvenue à tous ! 

Contactez-nous

Association du

" Coeur Immaculé de Marie "

B.P 10 071  86240 Smarves

Photos du site : Marie-Laure D.

Tous droits réservés .

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • SoundCloud - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

© 2023 par Les Frères Smith. Créé avec Wix.com

Suivez-nous